FANDOM


Les galles de bourgeons sont très fréquentes sur les chênes blancs vers le mois de mai. En forme de billes, ou bien "pommes de chêne", ce sont des larves de petites guêpes (mâles et femelles) appelées cynips qui se nourrissent d'aliments liquides prélevées à l'intérieur des parois de ces galles.

La piqûre des insectes s'accompagnant d'une émission de substances analogues aux hormones végétales de croissance, entraînant une hyperactivité des cellules proches de la zone où la ponte s'est effectuée.

Les Biorrhiza pallida ont été pondues d'abord dans le sol, dans l'écorce des racines du chêne où vont se développer des galles souterraines. Emergent de là une première génération uniquement femelle de cynips sans ailes qui remontent l'hiver jusqu'aux jeunes bourgeons pour y pondre, sans fécondation (par parthénogenèse) !

Sur un bourgeon de peuplier, les galles de cynipides forment une sorte de fraise !

Chez le Cynips du rosier, petite guêpe qui s'installe en automne sur les rameaux d'églantiers (ou rosiers sauvages), les mâles ont complètement disparu : cas de parthénogenèse exclusive. Le cynips provoque sur ces plantes ces curieuses boules poilues rouges et jaunes, appelées Bédégar [cf. la Hulotte n°16]. Ce bédégar (galle sur églantier), grosse boule moussue, souvent rouge, est appelé aussi rose "cochonnière".

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard