FANDOM


Chouette de Tengmalm Modifier

C'est une petite chouette au chant très doux. N'officie que la nuit, fait des stocks de

Elle aime nicher dans les trous de hêtres creusés par les pics noirs. Elle peut être attaquée par sa grande cousine la Hulotte, elle même la proie occasionnelle de hiboux grand-ducs !

Les petits qui quittent le nid avant de savoir voler sont des proies faciles au sol.

Le mâle est très sédentaire, alors que la femelle voyage sur des dizaines (voir des centaines!) de kilomètres à la recherche de forêts riches en mulots.

La chouette (comme le hibou) a ses yeux immobiles, mais pour voir sur le côté elle tourne la tête (sur 270°, pour le hibou moyen-duc !). En France on a pris l'habitude de distinguer les hiboux (munis d'aigrettes) des autres rapaces nocturnes appelés chouettes. Même si les anglais nomment ces deux sortes d'oiseaux "owl".


Hulottes Modifier

[Salamandre n°121 p.20-21] forment un couple monogame (à la différence des Tengmalms, elles même plus avares aussi de caresses et toilettages), durable, et sédentaire, qui renouvelle sa parade amoureuse chaque automne. On entend le chant caractéristique du mâle chaque mois d'octobre (et autour de début mars), et le Kuwit de la femelle.


Chouette effraie Modifier

Surnommée "la Dame Blanche" est le seul rapace nocturne que l'on trouve sur tous les continents. Leurs couples se choisissent et restent unis pour toute la vie.

A cause de son vol très lent, ne peut échapper au harcèlement des petits oiseaux ou des corneilles, et n'aime donc pas sortir le jour. Mais son vol est silencieux grâce à de petits filaments à la surface des qui atténuent le bruit des battements d'aile.

Elle a une bonne mémoire des lieux, ce qui lui permet d'éviter les obstacles quand il fait nuit noire. Son masque facial caractéristique (en forme de coeur) joue le rôle de parabole pour une ouïe très sensible.

Elle n'a pas vraiment de nid, mais au bout d'une longue couvaison (32 jours) les petits sortent et vont acquérir un duvet blanc très doux et soyeux.


Hiboux Modifier

Ils ont des aigrettes sur le dessus de leur tête, alors que les chouettes n'en possèdent pas (= distinction qui existe en français, mais pas dans le vocabulaire anglais). Ces rapaces nocturnes peuvent faire pivoter leur tête sur 270°, capable de regarder dans n'importe quelle direction.

Leurs oreilles asymétriques (de simples petits trous dans la tête) ne sont pas situées au même niveau. Du coup, l'une étant plus haute que l'autre, ce très léger décalage renforce leur perception des sons et des distances. Ses disques faciaux favorisant la localisation des bruits les plus faibles.

Se guidant au son, leur vol est silencieux grâce à la surface veloutée des plumes (amortissant les bruits) et à la frange située sur le bord d'attaque des plumes rémiges, qui atténuent encore ses vibrations dans l'air.

Sa rétine est riche en « cellules à bâtonnets », capables de voir dans la très faible luminosité de la nuit (="nyctalopes"), avec cent fois moins de lumière qu'un oeil humain. Cela ne les empêche pas de voir très bien aussi le jour. Ils peuvent même regarder le soleil en face sans la moindre gêne.

Les passereaux (merle, grive, mésange, pinson, rouge-gorge), victimes de leurs chasses nocturnes, harcèlent sans pitié chouettes et hiboux par des cris, des va-et-vient s'ils viennent à en découvrir en plein jour (immobiles, au repos). Seul, parmi les rapaces nocturnes, le hibou petit-duc (presque entièrement insectivore) est migrateur.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard